Revue de presse #9 - Bac ES

Revue de presse #9 - Bac ES

Retrouvez la 9ème édition de la Revue de Presse digiSchool pour ce mois d'Avril 2017 !

Au programme : un petit listing des personnages médiatiques nés en Avril, du cinéma avec les Schtroumpfs et de la musique avec Lana del Rey !

Téléchargez gratuitement cette Revue de Presse #9 spéciale Bac pour développez votre culture générale !

Revue de presse #9 - Bac ES

Le contenu du document


EDITO

Le dicton dit : en avril ne te découvre pas d’un fil. Alors que l’adage nous conseille de ne pas trop nous précipiter dans les réjouissances de l’été, on ne saurait que trop lui donner raison au vu des prochaines échéances qui arrivent. Certes on a changé d’heure et le soleil commence à pointer le bout de son nez mais qui dit avril, dit dernier trimestre, dernière ligne droite avant l’épreuve du feu : le baccalauréat. Du coup, à digiSchool, nous vous envoyons toutes les ondes positives que nous avons en stock afin que vous trouviez en vous la motivation pour ne pas être frileux en révisions. On vous invite à vous faire chauffer la tête, non pas à coups de soleil mais de bouquins. Une fois tout cela dit, on ne doute pas du fait que vous suivrez nos programmes de révisions. Et, bien que les profs s’efforcent à rendre les contenus pédagogiques sympathiques, on ne doute aussi pas du fait que certains d’entre nous risquent de vous assommer avec leur matière. Vous ne pouvez pas tous nous apprécier à valeur égale et notre matière ainsi que nous-même ne peuvent plaire à tout le monde. De fait, on a pensé qu’il fallait que le contenu de la revue de presse ne vous abasourdisse pas. Il faut qu’il soit light, histoire de passer crème … On va donc s’axer sur la culture populaire en faisant un petit listing de certains personnages médiatiques nés en avril. Ensuite, on enchaînera en abordant la sortie des Schtroumpfs d’un point de vue linguistique. Enfin, on parlera brièvement de Lana del Rey, dont la promotion pour son prochain album vient de commencer. Mais avant tout, voici la citation de l’édito :

"Tout effort est un crime, parce que toute action est un rêve paralysé." 

Fernando PessoaLe Livre de l'Intranquillité.

 

ANNIVERSAIRES : Béliers et taureaux : renversants, poignants, colossaux ?

 

Avril aura fourni son lot de personnages, qu’ils soient médiatiques, historiques ou les deux. Notamment, du côté des disparus de ce monde, on notera que ce mois a donné naissance à Hitler, Lénine, Baudelaire, Marguerite Duras … Du côté des vivants, on a fait une petite sélection au sein des représentants de la culture pop nés en avril ; un bon prétexte pour revoir les bases !

 

Franck Ribéry

Petit Franck, comme on l’appelle parfois, n’avait pas pour destinée de se réduire à faire des poissons d’avril à chacun de ses anniversaires. En effet, son parcours de vie l’a éloigné du monde de la blagounette pour l’envoyer sur les terrains de foot, notamment aux côtés de Zidane en sélection nationale. Néanmoins, Frank a parfois fait rire … mais à ses dépens, souvent raillé pour ses fautes de français lors d’interviews.

 

Zach Braff

Zack Braff c’est un homme de cinéma qu’il est impossible de détester ou plutôt impossible de ne pas aimer. C’est lui qui incarnait le rôle principal de la série Scrubs. A présent, il a laissé en coulisses sa fausse veste de médecin et a définitivement revêtu sa casquette de réalisateur. On lui doit déjà Garden State (2004) et Wish I was here (2014). Son dernier bébé Going in style sera présent dans les salles de cinéma françaises début mai 2017 !

 

Russell Crowe

 

Russell (Néo-zélandais) est l’un des acteurs de cette génération de stars du pacifique nées fin des années 1960, ayant commencé leur carrière en Australie comme Cate Blanchett, Nicole Kidman, Hugh Jackman, Eric Bana, Simon Baker et Naomi Watts. A croire que cette grande île isolée a été à la mode entre les années quatre-vingt et quatre vingt-dix et a exporté en un seul colis les petits bijoux qu’elle cachait ! Quoi qu’il en soit, Russel explose dans les années 2000 avec Gladiator, A beautiful mind (Un homme d’exception, en français) et American Gangster. Il devient au passage l’un des acteurs fétiches du réalisateur Ridley Scott et, conjointement, se semi-spécialise dans les films historico-mythiques (Master and Commander, Noah, Robin Hood, Gladiator, Les Misérables). Après avoir mis un rien sa carrière entre parenthèses, il est revenu en 2016 dans The nice Guys, une comédie à l’intrigue loufoque et aux couleurs des seventies.

 

Maria Sharapova

 

Marie Sharapova est une joueuse de tennis sulfureuse comme il en faut au moins une par génération au sein du monde de la WTA (Women’s Tennis Association). Alors que les années 90 ont eu Capriati (parfois appelée Lindsay Lohan du tennis), les années 2000 Anna Kournikova (aussi bien connue pour son jeu de jambes que pour la forme de ces dernières) et Martina Hingins (contrôlée positive à la cocaïne), la dernière décennie du tennis a côtoyé Maria Sharapova, championne remarquable, connue pour ses cris perçants lors de l’effort, business woman du tennis, récemment mise à l’écart du circuit pour dopage mais animant déjà tous les débats quant à son retour.

 

Uma Thurman

L’intrigante Uma, hormis le fait qu’elle attire l’attention de par son prénom, est célèbre pour avoir été une des muses du réalisateur Quentin Tarantino, notamment au sein de films comme Kill Bill et Pulp Fiction. Le début de la filmographie d’Uma a aussi été marqué par quelques films notables comme Gattaca et Dangerous Liaisons. Par la suite, sa carrière a continué de se construire à coups de comédies romantiques et publicités pour Schweppes. What did you expect ?

 

CINEMA : Schtroumpfs linguistes ?

 

Les Schtroumpfs font leur retour sur les écrans en ce mois d'avril ; de quoi nous faire encore halluciner quant à l'univers que leur créateur a élaboré. Et, on avouera que ne serait-ce que par leur nom, les personnages nous surprennent déjà … Tout d’abord, il paraît majeur de rappeler à quel point le mot schtroumpf est étrange en français. La preuve : on a beau s’efforcer à essayer de se rappeler facilement de comment il s’écrit, si on n’est pas un fan des petits êtres bleus, il est bien difficile de ne pas se tromper. Mais, au fait, vous pensez peut-être comme beaucoup qu’il s’agit d’un nom étranger qui a été importé tel quel en France ! Oui mais non car, par exemple, en espagnol, les Schtroumpfs s’appellent Pitufos et en anglais Smurfs. Il s’agit donc bien d’un mot français, dont la sonorité inhabituelle a pour but de faire naître un écho dans votre esprit ; écho qui vous mènera au monde imaginaire confectionné par le Belge Peyo (aka Pierre Culliford). Bien que d’un point de vue phonétique, on reste quelque peu bloqué dans une autre dimension, on remarque que, selon une approche orthographique, l’écriture de ce nom est assez logique. En outre, on sait que la logique linguistique est présente au sein de la B.D puisque la langue parlée par les protagonistes est principalement basée sur le mot schtroumpf décliné à toutes les sauces (le Petit Schtroumpferon rouge, schtroumpfisme, schtroumpfeur, schtroumpfer, schtroumpfement...). Imaginez comme les langues seraient simples à apprendre s'ils étaient toutes plus ou moins ainsi ! 

D’ailleurs, l’intellectuel italien Umberto Eco s’est intéressé à celle des Schtroumpfs lors de ses études sur les mécanismes de l’esprit humain dans la compréhension et l’assimilation d’une langue. Même si vous n’êtes comme lui un sémiologue, vous constaterez vous-même qu’une logique linguistique comme celle de la langue des Schtroumpfs permet de faire ressortir le fait que la langue et ses mots est créée petit à petit par ceux qui la parlent, selon une certaine logique. Certes, parfois l’étymologie ne nous permet pas de comprendre pourquoi une association de lettres comme s-o-e-u-r renvoie à concept qu’on énoncera différemment dans une autre langue (exemple : s-i-s-t-e-r en anglais, h-e-r-m-a-n-a en espagnol). Néanmoins, vous êtes capables de noter que la maîtrise de la langue, en général, peut nous aider dans la mesure où les mots ne viennent pas toujours de nulle part et peuvent parfois, comme pour le verbe schtroumpfer, se décomposer et être alors plus compréhensible. Vous remarquez aussi au passage qu’avec un peu d’invention et de respect de la logique d’une langue, chacun peut inventer des mots en se faisant comprendre ... Une belle petite réflexion sur le langage que nous offre là les schtroumpfs !

 

MUSIQUE : “Artists really need a lot of space when they are trying to create something special” (trailer Lust for life).

 

Plus qu’une chanteuse, Lana del Rey incarne un monde artistique dont elle est la reine. Plus que des chansons, ses singles sont des hymnes à son univers sentimental et culturel, faisant balancer les notes et sa voix entre des souvenirs amoureux perdus et un espace historico-culturel américain bien particulier. Plus que des clips, ces occasions de se mettre en scène imitent les courts-métrages et font de Lana une actrice, aux airs d’icône d’Hollywood des années soixante, soixante-dix. Et, d’ailleurs Lana a fait parler d’elle début de ce mois avec un nouveau morceau de pellicule, le trailer pour son prochain album Lust for life. Au sein de ce clip, elle reste énigmatique quant à la date de sortie de cette nouvelle création et se concentre plus sur la raison de sa contribution artistique à ce monde, spécialement en ces temps difficiles. Une petite réflexion sur l’art et l’évolution de notre société qu’on vous invite à regarder !

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac ES le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac ES

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac ES

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?