Les mythes littéraires - Français - Première ES

Les mythes littéraires - Français - Première ES

DigiSchool Bac ES met à votre disposition aujourd'hui un cours de français sur les mythes littéraires rédigé exclusivement pour vous par notre professeur de première ES.

Après une courte introduction sur cette fiche, vous étudierez les différents mythes littéraires à travers des exemples célèbres tels que Frankenstein. Don Juan et bien d'autres encore. Vous terminerez ce cours par une conclusion.

Vous pouvez télécharger ce cours de français sur les mythes littéraires de 1ère ES gratuitement ci-dessous.

Les mythes littéraires - Français - Première ES

Le contenu du document

 

Introduction à la fiche

Le court dossier concernant les mythes en littérature se divise en deux fiches. Une première nommée : Mythe définition et enjeux et une deuxième nommée Mythes littéraires. Ce dossier va s'intéresser aux mythes dans l'art et plus particulièrement aux quatre grands mythes littéraires. Dans cette fiche, nous allons récapituler quels sont les quatre grands classiques considérés comme mythiques en littérature. Néanmoins, on verra qu'on peut facilement penser qu'il en existe d'autres...

Récapitulatif des mythes littéraires

1. Frankenstein, Don Juan et ….

34b4ec0c-6082-42e0-a0e8-b079fbbb051b

Comme nous l’avons défini, Frankenstein et Don Juan sont des mythes littéraires. Certains professeurs de littérature considèrent qu’il en existe encore deux autres : un total de quatre grands mythes littéraires. D’autres définissent que si le mythe réside dans le récit répété et massivement connu, un nombre plus grand d’œuvres ainsi que de personnages sont mythiques. Quoi qu’il en soit, les deux autres œuvres généralement considérées comme mythiques sont Les Souffrances Jeune Werther de Goethe et Faust de Goethe.

2. Le Jeune Werther

Beaucoup moins médiatisé que Frankenstein de façon contemporaine, le récit du Jeune Werther a eu une retombée telle qu’elle s’est traduite par une vague de suicides, suite à la lecture du roman. Un tel phénomène participa évidemment à élever au rang de mythe l'œuvre, qui est mondialement connue pour la réception qu’elle a connu. L’histoire, en elle-même, est moins fameuse. Elle retrace les souffrances sentimentales d’un Homme dont l’expérience de l’amour n’est que trop insupportable, le poussant ainsi à se suicider.

Un des autres aspects ayant pu élever cette œuvre au rang de mythe est qu’il s’agit d’un roman épistolaire (composé de lettres fictives) et que certaines aiment se laisser prendre au jeu de croire que les lettres n’ont été inventées mais écrites pour être réellement adressée à quelqu’un. Le malheur du Jeune Werther serait alors plus réel et susceptible d’avoir été vécu par des êtres de chair et non de papier. La souffrance du Jeune Werther est celle d’un camarade, à laquelle je peux donc compatir, et que je peux partager …

Ainsi, comme Frankenstein et Don Juan, le mythe a été repris aussi bien au sein d’autres films qu’au sein de dialogue de la vie commune, notamment pour référer, de façon ironique, à quelqu’un de romantique.

07989358-1a47-45fe-b4fb-81aeec1cf275

3. C. Faust

L’histoire du personnage de Faust serait inspirée de la réalité et prendrait inspiration dans la vie d’un alchimiste. Une telle figure aurait déjà été présente dans le paysage culturel allemand au XVI è siècle, de par certains contes et pièces de théâtre populaires. La figure de Faust a été retravaillée, ensuite (au XVIII è siècle), et révélée plus massivement par Goethe, qui a réalisé une pièce de théâtre autour de ce personnage. L’histoire est celle d’un scientifique, contrarié par le fait que son art soit vain et limité. Faust est alors un vieillard, qui a donné sa vie à la science, sans que celle-ci ne lui apporte ce qu’il espérait et surtout sans avoir profité de ses années, qui sont figées dans l’inaccessible passé. Sous la forme d’un certain Méphistophélès, un esprit, le diable lui propose de passer un pacte : vendre son âme afin de récupérer sa jeunesse et pouvoir profiter de cette dernière et de l’émulsion des sens lui étant associée. Le récit amène alors à réfléchir aux notions de plaisir, de bien, de mal, d’âme, de gestion des plaisirs ....

45c0d253-ddc3-4464-b5e3-4039b3366764

4. D'autres personnages mythiques littéraires et/ou cinématographiques ?

Si le mythe littéraire s’inscrit dans le fait qu’un personnage puisse être massivement connu ou que son histoire puisse être utilisée pour référer à des choses de la vie quotidienne, voir appartenir à notre langage, il est alors possible d’imaginer que d’autres œuvres cinématographiques et littéraires puissent être considérées comme mythiques :

Hulk, Harry Potter, Voldemor (Harry Potter), Cyrano de Bergerac, Robin des Bois, Madame Bovary, Truman (Truman Show), Forest Gump, Amélie (Amélie Poulain), Œdipe, Candide, Gargantua, Big Brother (1984), Hercule, scène d'interrogatoire dans Basic Instincts (Sharon Stone) ...

60e7a2fa-2596-4c7f-a317-7f082a39829a

5. Le business du mythe littéraire

On peut retrouver le mythe littéraire dans :

  • des vêtements.
  • des films.
  • des chansons.
  • des comédies musicales.
  • des produits dérivés (coussins, peluches, tasses, bijoux, trousses, papiers à lettres, poupées, cadres, calendriers …)

→ Entre tous les produits dérivés, les réadaptations, les traductions et les nouvelles éditions de l'œuvre, le fait qu'une œuvre soit mythique génère beaucoup d'argent. C'est alors que des lois par rapport à l'art entrent en jeu afin d'assurer les droits d'auteur quand ceux-ci sont encore en vigueur car, sans dépôt de certains brevets spécifiques, une œuvre appartient au domaine public après un certain temps.

Conclusion

La notion de mythe littéraire n'est pas issue d'une théorie majeure reconnue depuis plusieurs siècles comme La Poétique d'Aristote (par exemple). Néanmoins, il semble bon de la connaître dans la mesure où le terme est de plus en plus employé mais aussi car le mythe littéraire a des répercussions dans notre quotidien. En effet, le mythe littéraire n'est pas seulement une œuvre qui est considérée comme un classique. Le mythe littéraire est une œuvre, qui est reprise ensuite par la langue, le domaine cinématographique, la culture pop (chansons etc), le marketing (produits dérivés) … Connaître quelques mythes littéraires revient à mieux maîtriser sa culture, aussi bien en tant que patrimoine, qu'en tant que culture générale actuelle, qu'en tant qu'influence sur le langage …

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac ES le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac ES

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac ES

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?