Fiche personnage : Blaise Pascal - Philosophie - Terminale ES

Fiche personnage : Blaise Pascal - Philosophie - Terminale ES

Découvrez cette fiche personnage consacrée à Blaise Pascal, célèbre philosophie à connaître pour votre épreuve de Philosophie du Bac ES.

Dans cette fiche personnage, vous en saurez plus sur la conception de l'Homme par Pascal, mais aussi sur le coeur, un concept original mis en lumière par Pascal. Vous aborderez également l'argument du pari.

Téléchargez gratuitement ci-dessous cette fiche biographique sur Blaise Pascal !

Fiche personnage : Blaise Pascal - Philosophie - Terminale ES

Le contenu du document

 

undefined

Né en 1623 aÌ€ Clermont-Ferrand, Pascal est un génie scientifique : brillant mathématicien et brillant physicien, il est aussi philosophe, moraliste et ardent défenseur de ce qu’on appellera le Jansénisme. Ses treÌ€s céleÌ€bres Pensées seront publiées apreÌ€s sa mort en 1662.

 

CONCEPT ORIGINAL

Le coeur

La notion de cœur comprend aÌ€ la fois :

- l’instinct, le sentiment, la volonté, l’amour

- une perception directe et immédiate de la vérité.

Le cœur sent les premiers principes que la raison ne peut pas démontrer

Par exemple, le cœur sent qu’il y a 3 dimensions dans l’espace ou que les nombres sont infinis. Il n’a pas besoin de démonstration pour cela.

Donc : « c’est sur les connaissances du cœur et de l’instinct qu’il faut que la raison s’appuie et qu’elle y fonde tout son discours »

Et c’est le cœur qui nous réveÌ€le Dieu, sans qui, pour Pascal, l’homme ne peut espérer eÌ‚tre heureux.

 

CONCEPTION DE L'HOMME

Misère et grandeur

L’homme, perdu dans l’immensité de l’univers, est fragile et misérable en comparaison de l’incroyable puissance de la nature.

Mais c’est un eÌ‚tre pensant :

« L’homme n’est qu’un roseau, le plus faible de la nature ; mais c’est un roseau pensant.»

Et c’est ce qui fait sa grandeur.

 

L'imagination

Mais bien trop souvent, l’homme, vaniteux, se laisse emporter par son imagination : cette « Maitresse d’erreur et de fausseté » qui nous éloigne du vrai.

A cause d’elle, l’homme attache plus d’importance au paraitre qu’aÌ€ l’eÌ‚tre.

 

Le divertissement

Et pour oublier qu’il n’est rien, L’homme s’adonne au divertissement qui désigne, pour Pascal, les plaisirs mais aussi le vrai travail.

 

Le Moi

Est inconnaissable chez Pascal. Il ne dit pas qu’il n’existe pas, il dit qu’il est inconnaissable.

Si l’on essaie de définir le moi avec précision, sa vanité et son inconstance le rendent insaisissable.

C’est pourquoi Pascal dit que :

« On n’aime donc jamais personne, mais seulement des qualités. »

 

ARGUMENT CÉLÈBRE

Le pari

Donc pour convaincre les incroyants de chercher Dieu plutoÌ‚t qu’un divertissement futile, Pascal va utiliser l’argument du pari.

En résumé :

- La raison ne peut pas prouver l’existence de Dieu

- Mais en faisant le pari que Dieu existe l’homme n’a rien aÌ€ perdre (sinon une existence finie, précaire) mais au contraire tout aÌ€ gagner (le bonheur éternel).

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac ES le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac ES

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac ES

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?