Sujet de Philosophie - Bac ES Pondichéry 2016

Sujet de Philosophie - Bac ES Pondichéry 2016

Nous mettons à votre disposition le sujet de Philosophie du Bac ES 2016 de Pondichéry.

Lors de l'épreuve de philosophie du Bac ES de Pondichéry 2016, les lycéens ont du choisir entre 3 sujets : Y a-t-il des vérités indiscutables ? ; Le bonheur est-il le but de l'existence ? ; et l'explication du texte de Mill, De la liberté.

Téléchargez gratuitement ci-dessous le sujet de Philosophie du Bac ES de Pondichéry 2016 !
Consultez le corrigé du sujet 1 de Philo du Bac ES de Pondichéry 2016
➜ Consultez le corrigé du sujet 2 de Philo du Bac ES de Pondichéry 2016
➜ Consultez le corrigé du sujet 3 de Philo du Bac ES de Pondichéry 2016

Sujet de Philosophie - Bac ES Pondichéry 2016

Le contenu du document



Le candidat traitera, au choix, l’un des trois sujets suivants :

1er sujet

Y a-t-il des vérités indiscutables ?


2ème sujet

Le bonheur est-il le but de l’existence ?


3ème sujet

Expliquer le texte suivant :

La seule raison légitime que puisse avoir une communauté pour user de la force contre un de ses membres est de l’empêcher de nuire aux autres. Contraindre quiconque pour son propre bien, physique ou moral, ne constitue pas une justification suffisante. Un homme ne peut pas être légitimement contraint d’agir ou de s’abstenir sous prétexte que ce serait meilleur pour lui, que cela le rendrait plus heureux ou que, dans l’opinion des autres, agir ainsi serait sage ou même juste. Ce sont certes de bonnes raisons pour lui faire des remontrances, le raisonner, le persuader ou le supplier, mais non pour le contraindre ou lui causer du tort s’il agit autrement. La contrainte ne se justifie que lorsque la conduite dont on désire détourner cet homme risque de nuire à quelqu’un d’autre. Le seul aspect de la conduite d’un individu qui soit du ressort de la société est celui qui concerne les autres. Mais pour ce qui ne concerne que lui, son indépendance est, de droit, absolue. Sur lui-même, sur son corps et son esprit, l’individu est souverain.

MILL, De la liberté, 1859

La connaissance de la doctrine de l’auteur n’est pas requise. Il faut et il suffit que l’explication rende compte, par la compréhension précise du texte, du problème dont il est question.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac ES le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac ES

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac ES

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?