Comment rendre compte de la mobilité sociale ? - SES - Terminale ES

Comment rendre compte de la mobilité sociale ? - SES - Terminale ES

Voici un cours de SES rédigé par notre professeur pour les élèves de Terminale ES. Ce chapitre est issu du thème "Classes, stratifications et mobilité sociales" et s'intitule "Comment rendre compte de la mobilité sociale ?".

La première partie de ce cours de SES vous donne quelques définitions importantes à retenir sur les différentes mobilités. Vous vous intéresserez alors plus en profondeur à la diversité des mobilité, à travers la mobilité observée et la fluidité sociale. Vous aborderez alors les limites des tables de mobilités, puis les déterminants de la mobilité sociale et de la reproduction sociale.

Téléchargez gratuitement ci-dessous ce cours de SES pour le Bac ES sur la mobilité sociale !
Consultez le cours de SES suivant : La conflictualité sociale : pathologie, facteur de cohésion ou moteur du changement social ?

Document rédigé par un prof Comment rendre compte de la mobilité sociale ? - SES - Terminale ES
Télécharger gratuitement

18.00/20

4.5000 5 0

2 Avis > Donne ton avis

11637 téléchargements

Le contenu du document

 

QUELQUES DEFINITIONS

Mobilité intra générationnelle : Changements de situation professionnelle d’un individu au cours de sa vie active

Mobilité Intergénérationnelle : Changement de position sociale d’un individu par rapport à celle de son père.

Mobilité structurelle : Mobilité minimale imposée par les changements de la structure socioprofessionnelle.

Mobilité nette : Mobilité qui ne dépend pas des évolutions de la structure socioprofessionnelle. 

Mobilité nette = Mobilité brute (ou observée) - Mobilité structurelle

 

LA DIVERSITE DES MOBILITES

On part de deux études de la mobilité :

La mobilité intra générationnelle et la mobilité intergénérationnelle (voir définitions plus haut).

La mobilité intergénérationnelle sera horizontale si le fils garde la même catégorie socio professionnelle que son père (ce qui ne signifie pas forcément la même profession, exemple du fils médecin avec un père professeur), et verticale si sa catégorie socio professionnelle change par rapport à son père (elle peut être verticale ascendante ou verticale descendante). 

L’Insee utilisera les PCS et les tables de mobilité pour observer ces phénomènes de mobilité intergénérationnelle.

 

LA MOBILITE OBSERVEE

Les tables de mobilité permettent de déterminer la mobilité observée qui correspond au poids total de la mobilité et aux destinées de recrutements des différents groupes socioprofessionnels.

Table de mobilité - Cours SES Mobilité sociale

Les dernières enquêtes publiées sont toutes de 2003 (à savoir que la dernière enquête est de 2013 mais que les résultats n’ont pas encore été publiés)

Ce premier tableau permet de voir les évolutions des fils par rapport à leur père (au même âge entre 40 et 59 ans) on est donc dans une mobilité intergénérationnelle.

Une première lecture que l’on peut faire c’est le nombre de fils qui n’ont pas quitté la CSP de leur père, on parlera de fils immobiles. Pour cela il suffit d’additionner les données en diagonale, comme indiqué en rouge sur le graphique. 

252 + 182 + 310 + 263 + 108 + 1373 = 2488 milliers soit 35.30 % de fils immobiles en 2003

Par soustraction cela signifie que 7047 – 2488 = 4559 milliers de fils n’appartiennent pas à la CSP de leur père. Soit 64.70 % des fils ont connus une mobilité sociale.

Table de destinée - Cours SES Mobilité sociale

A la lecture de la table de destinée on peut constater qu’il existe une reproduction plus ou moins forte suivant les catégories.

Par exemple (en bleu) pour les cadres, 53 % des fils ayant un père cadre sont devenus cadres

De même avec les ouvriers, 46 % des fils ayant un père ouvrier sont devenus ouvriers. (Autre formulation, sur 100 fils d’ouvriers, 46 sont devenus ouvriers)

On peut noter que la mobilité du fils par rapport au père se fait le plus souvent dans la catégorie immédiatement supérieure et que la mobilité descendante est moins courante.

Table de recrutement - Cours SES Mobilité sociale

Pour ce qui est de la table de recrutement (CSP dans laquelle les fils d’une catégorie vont être recrutés) on peut observer (en vert) que pour les agriculteurs à 88 % ils sont pris dans la catégorie des agriculteurs, de même pour les ouvriers avec un taux de 58 %.

 

LA FLUIDITE SOCIALE

Pour la France on peut observer une mobilité structurelle, avec le passage d’une société primaire et industrielle à une société tertiaire. On le constate en regardant les chiffres des ouvriers et des agriculteurs qui diminuent alors que ceux des professions intermédiaires et des cadres augmentent.

On peut le voir sur la table de mobilité (premier tableau en violet) :

Fluidité sociale - Cours SES Mobilité sociale

2998 milliers de pères ouvriers contre 2365 milliers de fils

1143 milliers de pères agriculteurs contre 285 milliers de fils

590 milliers de pères cadres contre 1318 milliers de fils

799 milliers de pères PI contre 1690 milliers de fils

 

LES LIMITES DES TABLES DE MOBILITE

Les premières études de mobilités datent de l’après seconde guerre mondiale, de ce fait elles ne prennent pas encore en compte les femmes mais seulement les pères et les fils.

Dans une société où la place des femmes au travail n’a cessé de se développer c’est une des principales limites de l’étude des tables de mobilité.

Autre limite, c’est son découpage, comme l’on peut le constater on est restreint à 6 catégories, dont certaines sont assez vastes.

Prenons pour exemple la CSP 3 : Cadre et professions intellectuelles supérieures. Un père médecin a un fils qui devient professeur, ce n’est pas du tout le même métier et cependant ils sont dans la même catégorie restrictive. Le fils sera donc considéré comme immobile par rapport à son père.

Les données et leur analyse doivent donc être prises avec réserves. 

 

LES DETERMINANTS DE LA MOBILITE SOCIALE ET DE LA REPRODUCTION SOCIALE

Plusieurs phénomènes sont à l’origine de ces changements.

Tout d’abord l’évolution de l’école avec la massification de l’éducation avec le passage de l’âge légal de 14 à 16 ans (1959), la création du collège unique (1975) et la création du baccalauréat professionnel (1985). Cela a fait croître le nombre de bacheliers à plus de 65 % d’une classe d’âge.

Cependant il est à noter que l’égalité des chances ne progresse pas de la même manière, de nos jours un fils de cadre à encore deux fois plus de chance de décrocher le bac qu’un fils d’ouvrier.

Il y a ensuite le capital social de l’enfant. Pour Pierre Bourdieu et Jean Claude Passeron la réussite scolaire est conditionnée à l’origine sociale de l’enfant car celui si reçoit un capital culturel (passeport pour l’avenir) qui varie en fonction de l’origine sociale des parents.

Plus le capital social sera élevé plus la réussite scolaire de l’enfant sera pérennisée.

Il convient cependant de mettre un bémol sur le rôle des diplômes, en effet Charles Anderson, déjà en 1961, constatait que l’obtention d’un diplôme supérieur à celui de ses parents ne garantit pas forcément d’accéder à un statut social plus élevé (paradoxe d’Anderson)

En effet il y a augmentation plus rapide des diplômés que des postes proposés pour ces formations, cela entraîne donc une dépréciation de la valeur des diplômes.

On le constate de plus en plus actuellement, où pour un poste avec un recrutement de BEP il y a une vingtaine d’année, il est maintenant nécessaire d’avoir un Bac +2. On peut donc parler dans ce cas d’un déclassement social.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Les avis sur ce document

arthuro44
4 5 0
16/20

Bonne fiche il manque cependant le déclassement et quelques noms importants

par - le 31/01/2016
enni
5 5 0
20/20

très bonne fiche de révision pour le bac ! Je vous le conseil. En revanche pas aussi complet qu'un cour car ne reprend que les points essentiel, donc ne faites pas l'impasse.

par - le 18/06/2014

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac ES le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac ES

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac ES

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?