La naissance d'un système économique : les sources de la croissance - SES - Terminale ES

La naissance d'un système économique : les sources de la croissance - SES - Terminale ES

Voici un cours de Terminale ES, de Sciences Economiques et Sociales sur le chapitre "La naissance d'un système économique". Il fait partie du thème : Quelles sont les sources de la croissance économique ?

Dans une première partie, vous retrouverez le concept de capitalisme. Puis le document vous expliquera la révolution industrielle et paradigme.

La naissance d'un système économique : les sources de la croissance - SES - Terminale ES

Le contenu du document

 

Notions à retenir : économie, capitalisme, révolution industrielle, paradigme

 

LE CONCEPT DU CAPITALISME

Afin d’aborder cette fiche de révision, nous allons commencer par définir de manière institutionnelle les trois notions que nous allons développer. 

La première d’entre-elle est le capitalisme. Selon le dictionnaire progressif de SES en ligne proposé par l’académie de Versailles, le capitalisme est « un système économique caractérisé par la propriété privée des moyens de production et par l'accumulation du capital grâce au réinvestissement des profits réalisés. Les révolutions industrielles débutant à la fin du XVIII° siècle vont étendre ce système économique à de nombreux pays au point qu'il régit aujourd'hui l'essentiel de l'activité économique mondiale. Toutefois, ce système économique peut s'accommoder d'une intervention de l'État et d'une propriété publique partielle des moyens de production. » 

Nous pouvons retrouver à travers l’idée de système le fait qu’il y ait de multiples connexions entre différentes variables et acteurs. C’est ainsi que le capitalisme englobe la quasi-totalité des sphères sociétales à l’échelle locale et mondiale. Tous les acteurs sont concernés que ce soit les espèces végétales, animales, minérales ainsi que les structures sociales telles que la famille, la religion, la politique … C’est un système qui n’a pas de fin en soi et qui tend vers une expansion totalement illimitée des richesses générées. C’est pourquoi certains auteurs considèrent que l’existence de crises et de chocs économiques serait l’essence même du capitalisme qui serait un système qui aurait besoin de détruire pour continuer de créer des richesses.

 

La théorie est souvent nécessaire afin de permettre à un individu d’acquérir les premières bases notionnelles qui doit l’amener à engendrer une réflexion plus concrète des éléments abordés en sciences économiques et sociales. C’est ainsi que je vais tenter de vous expliquer de façon pratique la dimension symbolique du capitalisme. 

 

Pour ce faire, je vais utiliser une figure bien connue de nos jeunes années à savoir celle de l’oncle Picsou. Ce personnage est caractéristique de ce que beaucoup d’économistes nomment comme étant la figure du capitaliste. C’est-à-dire que l’unique objectif de Picsou est d’accumuler toujours plus de richesses et ce afin de flatter son égo et de se sentir important dans la société. Pour parvenir à cette accumulation, le système capitaliste fonctionne à travers un système de valeurs qui sont bien souvent issues du modèle philosophique américain. Parmi ces valeurs, nous pouvons retrouver la notion du travail qui permet l’accumulation toujours plus importante de richesses, la figure de l’entrepreneur qui est symbolisé par la prise de risque et l’audace dans la poursuite et l’accomplissement d’une idée. 

Cette idée qui est présentée dans votre programme comme une invention deviendra une innovation dès lors qu’elle sera commercialisée. C’est-à-dire qu’elle permettra aux détenteurs du savoir de pouvoir gagner de l’argent. 

 

Enfin, il ne faut pas entraver les idées et leur commercialisation car ces dernières doivent être soumises à la loi du marché. Autrement dit, si demain j’ai l’idée de proposer un service d’accompagnement à l’orientation et qu’il y a une demande sur le marché de l’orientation alors mon offre sera soumise à la loi du marché selon les classiques. C’est-à-dire que le prix de la prestation que j’offrirai sera soumise à l’acceptation ou non de la part des demandeurs. C’est ainsi que je pourrai certainement accumuler des richesses tant que l’objet de mon offre rencontre d’autres agents disposés à s’offrir ladite prestation. 

 

C’est là, où nous pouvons percevoir une première faille quant à la définition générique du terme capitalisme. En effet, il paraît impossible de proposer un quelconque produit qui sera toujours en situation de rencontrer une offre sur le marché. A l’exception bien évidemment de certains biens vitaux tels que l’oxygène, l’eau ou la nourriture de subsistance qui seront toujours nécessaire à la survie de l’espèce humaine. C’est ainsi que vous pourrez mieux comprendre à quel point les ressources dites primaires constituent un marché particulier qui est l’objet de toutes les convoitises pour bon nombres de capitalistes car il correspond à l’essence même du système économique dominant dans le monde. 

 

Enfin, pour conclure cette brève réflexion autour de la notion de capitalisme, nous pouvons signaler qu’il existe déjà un certain nombre de marchés qui permettent aux offreurs de générer des revenus quasi illimités telles que les ressources halieutiques (pétrole, gaz …) qui sont toutefois confrontées à une situation court termiste du fait du caractère non illimité et périssable de ces ressources. 

 

REVOLUTION INDUSTRIELLE ET PARADIGME

Comme vous avez pu le remarquer avant d’analyser et d’illustrer la notion du capitalisme je me suis d’abord attelé à fournir une définition institutionnelle qui me permet d’expliquer au lecteur la référence que j’effectue et ce afin d’éviter les situations de quiproquos. 

Nous allons procéder de la même manière, toutefois sans rentrer dans une analyse développée, des concepts de révolution industrielle et paradigme. 

Tout d’abord, la notion de révolution industrielle est définie par l’encyclopédie Larousse de la manière suivante : « Ensemble des phénomènes qui ont accompagné, à partir du XVIII siècle, la transformation du monde moderne grâce au développement du capitalisme, des techniques de production et des moyens de communication. 

Cette période, dite aussi décollage ou take off, est caractérisée par le caractère progressif de l'industrialisation, par l'enracinement du phénomène dans des structures agraires et par l'existence d'une phase précédant l'industrialisation. » 

La notion de take off économique est bien connue des étudiants en sciences humaines et sociales dans la mesure où elle renvoie à l’idée développée par Walt Whitman Rostow (1916-2003) qui considère qu’il y a cinq étapes dans le passage d’une société dite traditionnelle et pré-industrialisée à une société moderne capitaliste.

Enfin, nous allons définir la notion de paradigme car vous serez souvent confronté à cette notion lors de vos études supérieures. Selon le CNRTL, d’un point de vue épistémologique, un paradigme est une « conception théorique dominante ayant cours à une certaine époque dans une communauté scientifique donnée, qui fonde les types d'explication envisageables, et les types de faits à découvrir dans une science donnée. » En d’autres termes, un paradigme est un cadre de réflexion générale dans lequel il y a des schémas de pensées collectifs communs et admis par une large partie de la communauté intellectuelle dominante.

 

CONCLUSION 

Etablir une réflexion à partir des termes de capitalisme, révolution industrielle et paradigme devrait vous permettre de mieux contextualiser les prochaines notions abordées lors du programme de terminale ES. En effet, les notions de croissance, de commerce international et de développement durable ne peuvent être parfaitement assimilées sans une connaissance préalable de l’instauration du système économique dans lequel les sociétés et les individus évoluent depuis le début du XVIII ème siècle.   

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac ES le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Chaque semaine recevez des conseils de révisions de la part de votre
coach bac !

Recevoir

Nos infos récentes du Bac ES

Communauté au top !

Révise ton BAC
Contenus en illimité

Inscription gratuite

Accès gratuit pour préparer le bac !

Vous devez être membre de digiSchool bac ES

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?