Sujet SES - Bac ES Polynésie 2016

Sujet SES - Bac ES Polynésie 2016

Consultez le sujet de Sciences Economiques et Sociales du Bac ES de Polynésie 2016.
Voir le corrigé de SES

Lors de cette épreuve, vous devrez rédiger une dissertation sur "La participation au commerce international est-elle toujours avantageuse ?". Par la suite, durant l'épreuve composée, vous devez répondre à 2 questions de mobilisation des connaissances, mettre en évidence les effets de la redistribution lors de l'étude d'un document, et à l'aide de vos connaissances et du dossier documentaire, montrer que la famille contribue à la cohésion sociale.

Téléchargez gratuitement ci-dessous le sujet de SES du Bac ES de Polynésie 2016 !

Sujet SES - Bac ES Polynésie 2016

Le contenu du document


SUJET

Ce sujet comporte quatre documents.

La participation au commerce international est-elle toujours avantageuse?


DOCUMENT 1

Croissance en volume des exportations mondiales de marchandises et du PIB mondial, 1950-2013

Source : OMC, 2014.


DOCUMENT 2

Spécialisation commerciale de quelques pays en 2013

Les cinq premiers avantages comparatifs par catégories de biens et services

Source : d'après Profils pays du CEPII, CEPII 2015.


DOCUMENT 3

Le secteur du textile, habillement, cuir et chaussures en France : production intérieure, importations et consommation des ménages

(en milliards d'euros de 2005)

Source : D'après l'INSEE, 2015.


DOCUMENT 4

Droits de douane(1) appliqués par l'Union européenne aux importations en 2013

(taux en % du prix des biens importés)

(1) Droits de douane : taxes prélevées sur les marchandises importées.

Source : d'après l'OMC, 2015.

(2) La colonne « vêtements » correspond à un type de produit non agricole. 


Épreuve composée

Première partie : Mobilisation des connaissances (6 points)

1. En quoi l’IDH se distingue-t-il du PIB ? (3 points)

2. Montrez, à partir d’un exemple, comment l’Etat intervient dans la fixation des salaires. (3 points)


Deuxième partie : Étude d’un document (4 points)

Vous présenterez le document puis vous mettrez en évidence les effets de la redistribution.

Montants moyens des prélèvements et prestations en euros par unité de consommation(1) en 2012

Champ : France métropolitaine, personnes vivant dans un ménage dont le revenu est positif ou nul et dont la personne de référence n’est pas étudiante.

Lecture : les 20% des personnes les plus modestes de la population ont reçu en moyenne 1 575 euros de prestations familiales par an et par unité de consommation.

Source : INSEE, 2012.

(1) Mode de calcul permettant de tenir compte de la composition des ménages.

(2) Prestations sociales assurant un niveau de vie minimal aux ménages.


Troisième partie : Raisonnement s’appuyant sur un dossier documentaire

(10 points)

Cette partie comporte trois documents.

Sujet : A l’aide de vos connaissances et du dossier documentaire, vous montrerez que la famille contribue à la cohésion sociale.


DOCUMENT 1

Finie la famille ? Sa mort annoncée depuis longtemps est célébrée par les uns comme une libération, dénoncée par les autres comme le symptôme d’un effondrement de la société. Ce pessimisme est conforté depuis les années 1970 par la montée du divorce et la fragilité des couples. […] 

Ce qui est fini, c’est le modèle unique de la famille bourgeoise né au XIXe

siècle : un mariage stable, une mère au foyer occupée à l’éducation des enfants et aux soins du ménage, sous l’autorité du pater familias(1). Désormais, la famille est à géométrie variable, conjugale « classique », monoparentale, recomposée, homosexuelle. […] 

En ce début de XXIe siècle, on sait qu’un mariage (ou une relation de nature conjugale informelle) sur trois se terminera par un divorce, suivi, ou non, d’une recomposition familiale. Mais on sait aussi qu’avec l’allongement de l’espérance de vie, les familles à plusieurs générations se multiplient. Il est de plus en plus courant de voir coexister trois, même quatre générations. Cette extension temporelle et verticale des lignées suscite de nouveaux liens.

Du reste, leur fabrication ne va pas sans tensions ni crises, voire ruptures et  déchirements. Elle exige un travail quasi permanent, qu’il s’agisse de garder les enfants de ses enfants, de donner un coup de pouce financier aux jeunes, notamment au moment de leur installation, ou d’aider un vieux parent dans sa vie quotidienne. Ces solidarités restent fréquentes, elles ont même été renforcées par l’amélioration importante du niveau de vie des ménages en l’espace de deux générations, l’augmentation des retraites et l’extension de la protection sociale. […] 

Certes, les couples sont fragiles, et les individus individualistes. Et pourtant, les liens entre générations sont plus étroits que jamais. Avec toute l’ambivalence que cela implique, ils sont fondés sur l’affection, la tendresse, l’amour.

Source : Le nouvel esprit de la famille, Claudine ATTIAS-DONFUT, Nicole LAPIERRE, Martine SEGALEN, 2002.

(1) Pater familias : père de famille.


DOCUMENT 2

Les aides(1) données et reçues de la famille(2) en fonction de l’âge (en %)

Champ : personnes ayant des relations de solidarité avec des membres de leur famille ne résidant pas sous le même toit.

Source : Baromètre des solidarités familiales, CREDOC, 2006.

(1) Les aides reçues ou données au cours des douze derniers mois pouvaient être de nature financière (don, prêt d’argent ou héritage par anticipation) ou administratives (démarches fiscales, remplir des formulaires, demandes d’aides).

(2) La famille au sens large : parents, frères et sœurs, enfants, grands-parents.


DOCUMENT 3

La grande majorité des adultes qui déclarent avoir été aidés pour trouver un emploi l'ont été par un membre de la famille au sens large. Cette aide peut prendre la forme d'informations, ou de recommandations. Ainsi, dans une usine d'embouteillage des eaux minérales, le personnel essaie « de transmettre le privilège d'appartenir à l'entreprise, d'une génération à la suivante, c'est-à-dire de faire entrer leurs enfants dans la "boîte" ». C'est par un mécanisme simple que cette opération se déroule : les emplois saisonniers, pendant les périodes de vacances, sont réservés aux enfants du personnel qui peuvent ainsi commencer un trajet qui les mène d'emplois temporaires à ceux d'intérimaires puis à une embauche définitive. […]

[Ainsi], la valeur d’un individu n’est pas fixée uniquement par le montant du capital possédé par celui-ci, mais dépend aussi des ressources qui peuvent être mobilisées à travers le réseau de relations familiales, à la condition de ne pas le réserver aux familles les plus riches. 

Source : Sociologie de la famille contemporaine, François DE SINGLY, 1999.

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac ES le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac ES

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac ES

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?