Correction Sciences - Bac ES 2017 Washington

Correction Sciences - Bac ES 2017 Washington

digiSchool Bac ES vous présente le corrigé de l'épreuve anticipée de Sciences du Bac ES 2017 de Washington (Amérique du Nord).
Voir le sujet de Sciences

Pour la 1ère partie sur la vision, la difficulté est de bien faire le lien entre les documents et les connaissances et de comprendre pourquoi après l'opération, il faut quand même des lunettes. Pour la 2ème partie sur « nourrir l'humanité », aucune difficulté, toutes les réponses sont dans les documents. Enfin, pour la 3ème partie sur « féminin/masculin », la difficulté est de penser à bien regarder et exploiter tous les documents pour répondre à la 1ère question, une partie de la réponse est dans le doc 1 et l'autre dans le 3. Pour la 2ème question, soit il y a les connaissances, soit le moyen de contraception qui passe partout : le préservatif.

Téléchargez gratuitement ci-dessous le sujet corrigé de Sciences du Bac ES d'Amérique du Nord 2017.

Correction Sciences - Bac ES 2017 Washington
Télécharger gratuitement

20.00/20

5.0000 5 0

1 Avis > Donne ton avis

1971 téléchargements

Le contenu du document


PARTIE 1 : REPRESENTATION VISUELLE

INTRODUCTION

La cataracte est une opacification du cristallin, cette maladie peut toucher l’adulte et l’enfant. Elle peut être soignée par une opération devenue courante. Le cristallin est la lentille naturelle de l’œil, permettant de faire l’accommodation et d’avoir une vision nette des objets de près comme loin.

Pourquoi, en cas de cataracte congénitale, est-il important d’opérer l’enfant rapidement ? Et pourquoi ce dernier devra-t-il porter des lunettes par la suite ?

Pour répondre à cela, nous allons montrer l’impact sur le développement que peut avoir une mauvaise vision chez l’enfant, puis nous expliquerons en quoi consiste l’opération chirurgicale ainsi que les conséquences


L’œil est constitué de plusieurs éléments transparents permettant le passage des rayons lumineux jusqu’à la rétine. Le document 1a présente ces éléments : il y a la cornée, qui permet de protéger l’œil du dessèchement et des agressions extérieures (poussières, petits chocs…), l’humeur aqueuse permettant d’humidifier l’œil et de le nettoyer, puis le cristallin qui est la lentille naturelle de l’œil. Ce dernier permet l’accommodation et la vision nette en se contractant (vision de loin) ou en se détendant (vision de près), comme nous le montre le doc 1b.

Chez un enfant, lorsque la vision est altérée, cela peut impacter son développement, comme nous le présente le document 2. L’expérience réalisée sur des chatons montre que lorsqu’ils sont jeunes, tous leurs neurones ne sont pas développés. Ces derniers vont se développer au fur et à mesure de leur croissance. Dans le cas du témoin, le chat a développé les 7 catégories de neurones du cortex liées à la vision. Cependant, dans le cas du chaton rendu aveugle de l’œil droit durant les 2.5 premiers mois de sa vie, on observe que seule la catégorie 7 des neurones s’est développée. Cette catégorie correspond aux neurones pour l’œil gauche, on constate également qu’un plus grand nombre de neurones est activé, en partie pour compenser l’œil droit. Même lorsque l’on rend la vision au chaton, après les 2.5 mois de l’expérience, les neurones de l’œil droit ne s’activeront plus. En revanche, chez le chat adulte, si on masque l’un ou l’autre de ses yeux, cela n’impact que temporairement l’activité neuronale grâce à la plasticité cérébrale.


Le document 3 nous présente le moyen le plus courant de soigner une cataracte, c’est-à-dire, une opération chirurgicale. Chez l’enfant il y a deux possibilités : soit on enlève (par destruction) le cristallin et on ne met rien pour le remplacer, soit on remplace le cristallin par un implant. Dans les deux cas, l’enfant devra porter des lunettes suite à l’opération. Effectivement, sans implant il faut des verres correcteurs de près et de loin pour remplacer le cristallin et permettre de voir de près comme de loin. Avec l’implant, il faudra des lunettes car ce dernier remplace le cristallin mais il est moins puissant et il n’est pas déformable, donc il ne permet pas de faire l’accommodation.


CONCLUSION

La cataracte congénitale chez l’enfant doit impérativement être opérée. Si ce n’est pas le cas, la perte de fonctionnalité du système neuronal visuel correspondant à l’œil atteint, risque d’être définitive, rendant une opération plus tardive totalement inutile. Cependant, l’intervention chirurgicale n’empêchera pas le port de lunettes, et ce avec ou sans la présence d’un implant.

Comment expliquer le fonctionnement de la plasticité cérébrale et le fait qu’en rendant aveugle un chat adulte, celui-ci soit capable de modifier son activité neuronale ?


PARTIE 2 : NOURRIR L’HUMANITE

QUESTION 1

Le mélange formé par l’eau et l’huile dans une mayonnaise se nomme une émulsion.


QUESTION 2

2.1) Les expériences du document 4 mettent en évidence le rôle d’un tensioactif. Sans tensioactif, après mélange et repos, l’eau et l’huile (qui ne sont pas miscibles) vont se reséparer en 2 phases distinctes. Avec un tensioactif, après mélange et repos, l’eau et l’huile ne formeront pas 2 phases distinctes, les gouttelettes d’huiles resteront dans l’eau.


2.2) La lipoprotéine LDL contenu dans le jaune d’œuf a le rôle de tensioactif dans la mayonnaise.


2.3) 


QUESTION 3

Le lysozyme est utilisé dans le fromage de brebis comme agent de conservation pour ses effets antibactériens.


QUESTION 4

Le conditionnement sous atmosphère protectrice permet de bloquer l’oxydation, car il n’y a plus d’oxygène disponible.


PARTIE 3 : FEMININ/MASCULIN

QUESTION 1

Les DIU se placent à l’intérieur de l’utérus et agissent comme un contraceptif. Le DIU au cuivre inactive les spermatozoïdes, tandis que le DIU hormonal empêche le développement de la muqueuse utérine (pas d’implantation d’embryon possible) et il resserre les mailles de la glaire cervicale en milieu de cycle, empêchant ainsi le passage des spermatozoïdes du vagin vers l’utérus. L’avantage des DIU par rapport à la pilule contraceptive est le fait de ne pas avoir à y penser quotidiennement, mais une fois tous les 5 à 10 ans (en fonction du DIU choisi).


QUESTION 2

Il existe plusieurs moyens de contraception qui, comme le DIU au cuivre, ne possèdent pas d’hormones, comme :

- la cape cervicale

- le diaphragme

- les préservatifs masculins

- les préservatifs féminins

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Les avis sur ce document

Stephiii
5 5 0
20/20

C'est très bien pour réviser, on peut faire des bac blancs et se chronométrer, et ensuite regarder la correction tout en regardant nos fautes

par - le 13/06/2017

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac ES le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac ES

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac ES

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?