Sujet du bac ES de spé Sciences Sociales et Politiques - Liban 2015

Sujet du bac ES de spé Sciences Sociales et Politiques - Liban 2015

Découvrez le sujet du bac ES 2015 de spécialité SES Sciences Sociales et Politiques distribué aux élèves français du Liban en 2015. Ce sujet est parfait pour vous entrainer, en attendant les épreuves qui arrivent.

Vous devez montrer que la construction européenne entraîne une gouvernance multi-niveaux dans la conduite de l'action publique. Pour cela vous vous appuierez sur le document fourni.

Téléchargez gratuitement le sujet du bac ES de spécialité SES Sciences Sociales et Politiques de 2015.

Sujet du bac ES de spé Sciences Sociales et Politiques - Liban 2015

Le contenu du document

 

 

ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ Sciences sociales et politiques 

 

Montrez que la construction européenne entraîne une gouvernance multi-niveaux dans la conduite de l’action publique.

DOCUMENT

Les bactéries, les virus et les parasites peuvent présenter un risque grave pour la santé publique si des procédures strictes en matière d’hygiène alimentaire ne sont pas respectées. Citons par exemple les maladies provoquées par la salmonellose (viande de volaille), la listeria (produits laitiers, viande et poisson) [...]. Afin de prémunir les citoyens européens contre ces risques, l’UE [Union Européenne] applique en matière d’hygiène alimentaire des mesures globales et coordonnées, à toutes les étapes de la chaîne alimentaire et dans tous les États membres. La principale responsabilité incombe aux producteurs et aux vendeurs de denrées alimentaires, qui doivent mettre en œuvre des programmes de contrôle obligatoires. [...] Aujourd’hui, dans l’UE, cinq des sept plus grands facteurs de risque de décès prématuré sont liés à l’alimentation et à la boisson : l’hypertension, le cholestérol, le poids, la consommation insuffisante de fruits et de légumes et l’abus d’alcool. Les mesures de santé publique permettant de lutter contre ces problèmes relèvent des États membres, et non de l’UE. Certaines initiatives sont toutefois coordonnées au niveau européen, par exemple dans le cadre de la plate-forme d’action de l’Union européenne sur l’alimentation, l’activité physique et la santé et du groupe à haut niveau sur la nutrition et l’activité physique. [...]

Les OGM(1) peuvent être autorisés pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux ou pour la culture. Les demandes sont traitées au niveau de l’UE, conformément à la procédure fixée par la législation européenne en la matière. Celle- ci comprend notamment une évaluation de la demande par l’AESA(2) et par les autorités nationales des États membres. Un OGM ne peut être autorisé, sur proposition de la Commission, qu’en cas d’évaluation favorable des risques par l’AESA. Les États membres votent la décision d’autorisation proposée par la Commission au sein d’un comité de réglementation.

Une fois l’OGM autorisé au niveau européen, les États membres peuvent adopter des clauses de sauvegarde au niveau national lorsqu’un risque sérieux pour la santé ou l’environnement est identifié.

 

Source : d’après « Comprendre les politiques de l’Union Européenne, Sécurité alimentaire », Commission Européenne, 2014. 

Fin de l'extrait

Vous devez être connecté pour pouvoir lire la suite

Télécharger ce document gratuitement

Donne ton avis !

Rédige ton avis

Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de Bac ES le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Nos infos récentes du Bac ES

Communauté au top !

Vous devez être membre de digiSchool bac ES

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?