Réforme du Bac ES : l'avenir du Baccalauréat !

Réforme du Bac ES : l'avenir du Baccalauréat !

31 janvier 2018 | digiSchool Bac ES | 0 avis

Réforme du Bac ES : l'avenir du Baccalauréat !

C’est promis, DigiSchool Bac ES vous tiens au fait de l’actualité concernant les réformes du Baccalauréat de 2021. Bien sur, vous avez entendu parler de ce nouveau Bac ! Sachez que celui-ci entrera en vigueur dans 3 ans et comportera des changements importants en comparaison aux années précédentes. Mais ne vous inquiétez pas, digiSchool vous l’explique.

Une réforme du Bac modulée

La réforme du Bac a pour objectif d’aboutir en 2021 à un Baccalauréat totalement modifié qui servira à mieux préparer les lycéens aux exigences que l’on attend lors les études supérieures. La rentrée de Septembre 2018 sera un point de départ pour cette nouvelle réforme en classe de Seconde, puis dès 2019 pour la classe de Première et enfin dès 2020 pour la classe de Terminale. Les années scolaires seront divisées en semestre (comme à l’université) et non plus en trimestre comme elles le sont aujourd’hui.

Les étudiants en classe de seconde devront suivre un enseignement commun lors du premier semestre de la rentrée 2018 puis au deuxième semestre, ils devront se positionner et choisir un ou deux enseignements qui seront au choix afin de les spécialiser encore.

Au mois de juin, à la fin de la classe de seconde, les élèves choisiront ce que l’on appelle une « majeure ». Cette majeure comprend deux disciplines et deux à trois disciplines que l’on qualifie de « mineures ». Ces mineures seront composées d’un enseignement qui s’ajoutera au « tronc commun »  telle une « spécialité » qui orientera leur diplôme d’une manière Littéraire ou Économique par exemple.

Le Bac redéfinit entièrement son contenu

Le Baccalauréat est dans toutes les bouches. La passerelle d’accession aux études supérieures s’effectue notamment avec l’obtention du fameux diplôme du Baccalauréat. Jusqu’ici connu pour se présenter sous la forme d’une épreuve écrite par matière (qui en compte plus d’une dizaine actuellement). L’examen dit “Napoléonien”, sera entièrement revisité afin de ne contenir plus que 4 épreuves découpées de la manière suivante : deux épreuves écrites et deux épreuves orales.

Les épreuves anticipées de Français seront quant à elles conservées. La partie la plus intense des changements s’opèrent en classe de terminale. L’évaluation écrite du Bac va être repensé pour que les résultats des élèves soient intégrer à la nouvelle plateforme récémment mise en place en 2018 qui se nomme Parcoursup. Les évaluations abordées précédemment se dérouleront en deux parties qui sont les suivantes :

  • Une épreuve de philosophie et un grand oral inspiré du “colloquio italien qui se tiendra au mois de juin.
  • Deux écrits évalués sur les deux disciplines de la « majeure » choisie par l’élève qui se dérouleront juste après les vacances de Pâques

S’en est donc terminé de la semaine d’examen qui laisse donc place au grand oral du Bac qui durera environ une demi-heure. L’évaluation qui portera une discipline du tronc commun et une discipline de la majeure sera évalué par un jury de trois personnes : deux professeurs du lycée (un professeur et un intervenant type CPE ou Directeur, le jury n’est pas encore défini) et une personne extérieure. Le total de ces épreuves écrites et orales représentera 60% du résultat final.

Cette nouvelle réforme du Bac précipite donc la fin du rattrapage pour les bacheliers qui n’auraient pas atteint la moyenne de 10 à l’examen.

Un contrôle continu plus important

En ce qui concerne les matières qui ne seront pas évaluées par écrit ou lors des oraux finaux, celles-ci le seront tout au long de l’année grâce au contrôle continu. Dorénavant beaucoup plus valorisé, ce contrôle continu englobera 40% de la note finale de afin de mieux valoriser le travail des élèves au long de leur année de terminale.

Donne ton avis !

Vous devez être membre de digiSchool bac ES

Pas encore inscrit ?

Ou identifiez-vous :

Mot de passe oublié ?